MEMBRES DU GROUPE

Black_Orpheus_Duo_©Jasmine_Bannister4.jp

MARION CAENS

Chanteuse

Issue d'une grande famille de musiciens classiques, la musique a toujours été une évidence dans la vie de Marion. Elle a commencé le piano à 6 ans et dès 12 ans, elle composait ses premières chansons en secret. Chanteuse d'instinct, elle n'a jamais appris mais s'est beaucoup nourrie de tous ceux qu'elle a pu écouter et rencontrer en concert. Partie à Paris pour ses études, elle n'a eu d'autre choix que d'emmener une petite guitare, seul instrument qui pouvait trouver sa place dans le studio où elle habitait ! Elle continue alors d'écrire et de composer en anglais et en français toujours de manière confidentielle. Revenue en Normandie, elle travaille avec Stéphane Dumont (pianiste, arrangeur, compositeur) sur la création de son propre répertoire et elle apprendra beaucoup à ses côtés. Elle rencontre de nombreux musiciens avec lesquelles elle chante ce qu'elle aime. Chanson française et standards de jazz réunis deviennent pour elle de la chanson jazzy. C'est finalement sa rencontre avec Yves-Marie Guilloux qui lui permettra de plonger réellement dans l'univers du jazz en interprétant, à sa manière, les morceaux qu'il lui propose. Ils forment alors MY Quartet avec David Gadbois et Daniel Jan et joueront dans de nombreuses salles de la Manche. Mais le désir de créer est toujours aussi présent. Marion et Yves-Marie décident alors de composer ensemble afin de bâtir un projet qui leur ressemblerait réunissant leurs racines jazz à un univers plus pop.

YVES-MARIE GUILLOUX

Pianiste

C'est la sensibilité qui définit le mieux le jeu d'Yves-Marie Guilloux. Il commence la musique par le saxophone à l'âge de 7 ans même si, dès le départ, il est attiré par le piano. Il y arrivera un peu plus tard et suivra une formation classique et poursuivra par 16 ans de jazz. A Madrid pour ses études, il est marqué par sa rencontre avec un professeur argentin auprès duquel il développera sa sensibilité. De retour à Paris, il intègre l'American School of Modern Music pendant 3 ans. Il joue dans plusieurs formations et découvre la scène. Il revient finalement dans la Manche et décide d'y former un quartet. C'est avant tout la création, l'improvisation, l'espace que le jazz laisse aux émotions qui l'attirent vers cette musique. Il aime laisser libre cours à l’expression, au ressenti..

_MG_4982.jpg
_MG_4972.jpg

OLIVIER DUPUY

Contrebassiste

Musicien autodidacte d'origine malgache, Olivier débute en accompagnant des chanteuses et des chanteurs. Professeur au Conservatoire d'Evron (Mayenne), il joue également dans de nombreuses formations jazz, klezmer, manouche et chanson française. Olivier est créatif, il aime proposer de nouvelles idées et arranger les morceaux sur lesquels ils travaillent. Très exigeant avec lui-même, sa discrétion, sa modestie et sa précision font de lui un musicien essentiel pour une chanteuse.

JEAN-VICTOR DE BOER

Batteur

À 11 ans, il commence la batterie après avoir longuement œuvré sur des futs de poudre à laver ! En Allemagne, il étudie les idiomes et les phrases-clés des pères fondateurs au Conservatoire jazz de Cologne sous l'égide du grand batteur/percussionniste Peter Giger (The Family of Percussion).
Parti à Los Angeles, il continue de se former au Musicians Institute et joue au sein des groupes dirigés par Carl Schroeder, pianiste/arrangeur de Sarah Vaughan et John Lee Hooker.
Toujours en quête de nouvelles expériences, il s’installe à Londres où il accompagne Whitney Houston aux Studios Shepperton. Sa carrière est lancée, il donne de nombreux concerts, participe à des tournées internationales avec Christian Death (groupe gothique mythique et culte) et Vanessa Mae (violoniste).En résidence au fameux Café de Paris à Picadilly Circus pendant 5 années, il joue avec les Puppini Sisters.
Il accompagne ensuite de nombreux jazzmen d'outre Manche, de Soweto Kinch à l'afro-cubiste Frank Holder. Le danseur claquettiste Will Gaines, improvisateur be-bop hors-pair ayant travaillé avec Roy Haynes et Thelonius Monk, fait appel à lui à plusieurs reprises pour l'épauler dans de gros spectacles autour de l'art de la danse.
Il devient ensuite le protégé du tromboniste légendaire new-yorkais Ephie Resnick (Sinatara, Buddy Rich), avec lequel il enregistre un album notoire, entouré de la crème des jeunes jazzmen de la scène, dont le saxophoniste Martin Speake. Il prend des cours avec le maître incontesté de la modulation métrique - le génial Pete Zeldman - professeur émérite au Drummer's Collective de New York et prof de Jeff Tain Watts et Cindy Blackman.
Jean-Victor de Boer est un batteur sensible dont le jeu est nourri par un parcours riche qui lui a permis de rencontrer de nombreux musiciens très talentueux et novateurs. Résidant désormais en Normandie, il apporte aux formations dans lesquelles il s’investit son expérience, ses influences et sa personnalité atypique.

_MG_4609-3.jpg

©2019 by black-orpheus.com. Proudly created with Wix.com